dimanche 6 janvier 2019

Les Flûtes Enchantées. A poetic journey with the enchanting flute in Chennai


Alliance Française of Chennai in collaboration with the Alliance Française de Delhi and Kalasetu presents the 8th Installment of in[Chorus], on 12th of January 

Les Flûtes Enchantées. A poetic journey with the enchanting flute


Flute is associated through the world with enchantment, nature and magic power: the poetry of Mallarmé about Pan echoes the Krishna depicted in Surdas verses.
With two masters of flute from France and India, Les flutes enchantées takes you through the poetic and musical repertoire of the enchanting flute players, beautifully choreographed by Tanya Saxena.

with Rishab Prasanna, Indian Flutist
Samual Bricault, French Flutist
and Tanya Saxena, Indian Dancer

Les Flûtes Enchantées. A poetic journey with the enchanting flute


Alliance Française de Delhi in collaboration with Kalasetu presents the 8th Installment of in[Chorus]

Les Flûtes Enchantées. A poetic journey with the enchanting flute


with Rishab Prasanna, Bansuri
Samual Bricault,Silver flute
and Tanya Saxena, Bharatanatyam dance 

Wednesday, 9th January 2019, 6:30 pm
M.L. Bhartia Auditorium, Alliance Française de Delhi

To start 2019, a new season of inChorus with "Les flûtes enchantées" on 9th of January at the auditorium of the Alliance française of Delhi, with three amazing artists: Samuel Bricault on silver flute, Rishab Prasanna on bansuri and Tanya Saxena on classical dance.

Marrying ragas of Hindustani music with extract of pieces from Western transverse flute répertoire, "Les flûtes enchantées" associate music, dance and poetry for a journey with the figure of the sheperd musician and enchanting flute player inspired by Indian and European mythology.

Initially created for Festival Berlioz in 2017 with Valérie Kanti Fernando (dance), this project will be a new version with the Bharatanatyam dancer Tanya Saxena based in Delhi.

Delhiite followers, save the date!

Ashwini Bhide-Deshpande - L'art de l'imagination : le khayal de l'Inde du Nord



« Il n’y a pas de rive à l’océan du savoir musical » dit un adage populaire parmi les interprètes de musique hindoustanie. Ashwini Bhide-Deshpande et les musiciens l’accompagnant pour cette tournée unique en France incarnent cette vision de l’artiste toujours en quête de perfectionnement. Excellant dans l’art du khyal — le principal genre vocal de la musique hindoustanie — et merveilleuse représentante de l’école stylistique du Jaipur-Atrauli, Ashwini Bhide-Deshpande est l’une des chanteuses classiques indiennes les plus acclamées du moment. 

Né au tournant du XVIIe siècle dans le cadre de la culture indo-persane des cours princières de l’Inde du Nord, le khyal se caractérise par un style très ornementé propice à la démonstration de la virtuosité et de la créativité de l’artiste. Issu de l’arabe, le terme lui-même signifie « imagination ». Les poèmes chantés d’inspiration sentimentale côtoient des chants aux thèmes dévotionnels et philosophiques et ceux décrivant la nature et les saisons. Les dieux du panthéon hindou font l’objet de nombreux chants de louange (le dieu Shiva mais surtout Krishna). Les louanges de saints et de maîtres spirituels soufis sont également répandues. Les sujets abordés et leur traitement littéraire renvoient tantôt à l’imagerie poétique de la culture hindoue, tantôt au contexte soufi, illustrant l’histoire sociale de ce genre musical. Ashwini Bhide-Deshpande est également une interprète experte des répertoires poétiques dévotionnels (bhajan et abhang). Ces derniers célèbrent une divinité hindoue ou le divin sous sa forme non-incarnée et figurent l’amour mystique du dévot envers son dieu. Nombre de ces poèmes sont attribués aux grands saints-poètes indiens ayant vécu entre le XIIIe siècle et le XVIe siècle et dont les œuvres ont été transmises conjointement par la tradition orale et la tradition écrite (Kabir, Mira Bai, Surdas, Namdev, etc.). En incorporant ces formes poétiques et musicales à l’univers esthétique de la musique classique indienne, Ashwini Bhide-Deshpande en propose une interprétation élaborée et sensible qui ne manque jamais de séduire l’auditoire. Elle s’inspire aussi de cet héritage poétique pour composer ses propres chants. Dans certains cas, elle retient une poésie qui lui plaît et la met en musique. Parfois c’est le processus inverse, elle a un air dans la tête et trouve « la poésie parfaite pour en faire un chant ». 
- Ingrid Le Gargasson et Jeanne Miramon-Bonhoure, lauréates du Prix de la MCM 2017 -

Distribution
Ashwini Bhide-Deshpande chant
Vinod Lele tabla
Vinay Mishra harmonium
Ashish Verma tanpura

Les 8 et 9 décembre 2018 au Théâtre de l'Alliance française, dans le cadre du 23e festival de l'Imaginaire, en partenariat avec Kalasetu.
Le 14 décembre en concert au Quartz à Brest dans le cadre du festival No Border.